la CPJP s'attriste du décès du Professeur Abel Goumba

Publié le par Askabiol

COMMUNIQUE DE PRESSE
Relatif au décès du Professeur Abel GOUMBA,
Président du Conseil National de Médiation de la République Centrafricaine


Le 11 mai 2009, la Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix (CPJP) apprenait comme une foudre la terrible nouvelle de la mort du Président du Conseil National de Médiation, le Professeur Abel GOUMBA, Agrégé de Médecine en Santé Publique et Biologie.

La CPJP rend hommage au parcours singulier, riche en couleurs et en enseignements, de cet illustre et digne fils de Centrafrique, disciple incontestable et incontesté du Père fondateur de la République Centrafricaine, feu Barthélemy BOGANDA.

Le Professeur Abel GOUMBA dont l’exemplarité du combat a même forcé ses adversaires au respect à sa personnalité compte tenu de son incorruptibilité s’agissant des Principes et de son infatigabilité sur le champ de la Lutte politique pour l’Indépendance et la Démocratie, s’est finalement éteint, les mains propres.

En publiant ce modeste Communiqué de presse, la CPJP voudrait saluer publiquement la mémoire d’une grande figure Oubanguienne puis Centrafricaine qui a préféré l’exil aux fastes de Pouvoir d’Etat et la prison à la Liberté corrompue, un homme de courage et de droiture, fidèle au combat pour l’Indépendance de son peuple.

Ainsi donc, le Conseil Suprême, le Conseil Politique, le Conseil Militaire, les Patriotes-Combattants et tous les sympathisants de la CPJP adressent avec beaucoup d’émotion et de respect à la Famille GOUMBA, au Peuple Centrafricain, au Front Patriotique pour le Progrès (FPP), aux Membres du Conseil National de Médiation, ainsi qu’aux parents, amis et connaissances leurs condoléances les plus attristées.

Enfin, la CPJP fait savoir qu’elle a inscrit avec satisfaction que le LION, avant de s’éclipser, a démontré dans ses faits et gestes que la corruption est un danger pour la conscience de la Lutte politique.

Fait le 15 mai 2009

Pour le Conseil Politique,
Le Secrétaire Général, Porte Parole
Assan M’bringa Togbo

Publié dans Communiqués

Commenter cet article