CESSEZ-LE-FEU FRAGILISE

Publié le par Askabiol

 

REPUBLIQUE REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE      

Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix

Communiqué de presse N° 008/ CPJP /CS/P/04-11

A peine le cessez-le-feu entré en vigueur, le Gouvernement de Bangui use des manœuvres politiciennes en vue de saboter la bonne foi de ceux qui veulent impérativement la paix.

Selon les informations reçues, Le Commandant de Compagnie de la ville de Bangassou s’est rendu à NZAKO et a procédé à l’arrestation arbitraire de l’Imam de NZAKO FAKI IDRISS, de Monsieur ONDON Placide et de Monsieur ADAM Mahamat. Selon nos sources, ils sont conduits à Bangassou pour un interrogatoire musclé et seront déférés à Bangui.

La Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix (CPJP) dénonce l’attitude du Gouvernement et exige la libération de ces compatriotes.

Certains individus cherchent à établir un lien fictif entre les braconniers et la CPJP pour torpiller l’ouverture des négociations. Nous faisons appel à la vigilance du Président BOZIZE s’il veut effectivement ce dialogue.

La CPJP demande fermement au Gouvernement de respecter ses engagements pour ne pas tomber encore dans l’impasse. Ce serait très regrettable.

           

askabiol@yahoo.fr

Fait au Camp de la Liberté, le 30 avril 2011

Pour le Conseil politique,
Le Secrétaire Général, Porte-parole,
Assan M’bringa Togbo

Commenter cet article