COMMUNIQUE DE PRESSE N° 001/ CPJP /CS/P/11-009 RELATIF A L'INCURSION DE N'DELE DU 26 NOVEMBRE 2009

Publié le par Askabiol

 

Communiqué de presse N° 001/ CPJP /CS/P/11-009 relatif à l'incursion de N'DELE du 26 novembre 2009.

 

Le Conseil Suprême de la Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix (CPJP) demande au Gouvernement de Bangui de cesser toute répression inhumaine sur les populations. Les collecteurs de diamants, les exploitants miniers et les commerçants sont victimes de répression de grande envergure et planifiée de la part de la Garde Présidentielle. La CPJP attire l'attention de la communauté internationale sur ces exactions par un Gouvernement de prédation qui n'est plus en mesure d'assurer la sécurité, la paix et le développement de la République Centrafricaine. Elle dénonce le comportement du Gouvernement qui a confisqué d'une manière abusive les biens et les diamants des vaillants citoyens en vue de les vendre à l'extérieur et d'en acheter les armes.

Le peuple centrafricain mérite mieux que ces dirigeants incompétents, corrompus et inconscients.

La CPJP a procédé à un retrait tactique pour des raisons de sécurité des populations car la Garde présidentielle après avoir été mise en déroute a l'intention de pilonner la ville sans discernement considérant les populations de complice.

L'incursion opérée à N'Délé est un avertissement. La CPJP demande au Gouvernement d'ouvrir immédiatement des négociations.

Le Conseil Suprême désignera un Négociateur pour la circonstance et saisit cette occasion pour remercier les Forces Armées Centrafricaines (FACA) qui ont décidé de ne pas combattre ses hommes ainsi que les populations qui ont enduré cette situation avec dignité. 

 

Fait au Camp de la Liberté, le 28 novembre 2009

KARAMA Souleymane Nestor,
Président du Conseil Suprême

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article