Communiqué de presse N° 002/ CPJP /CS/P/11-009

Publié le par Askabiol

Communiqué de presse N° 002/ CPJP /CS/P/11-009 

La CJPJ dénonce l’hypocrisie et le cynisme du Gouvernement de Bangui et condamne, avec véhémence, l’assassinat en prison à Bangui du Commandant Moustapha et du Capitaine Abakar, combattants du Front Démocratique du Peuple Centrafricain (FDPC) du Général Abdoulaye Miskine. La CPJP adresse ses vives condoléances à toutes les familles éprouvées ainsi qu’au FDPC. Cet assassinat est l’une des preuves tangibles que le régime de Bangui voudrait à tout prix saboter le processus de paix et montre à quel point la sécurité des opposants est menacée.

La CPJP saisit cette occasion pour présenter aux populations de N’Délé, aux familles éprouvées ainsi qu’aux combattants ses sincères condoléances les plus attristées. Elle salue et rend hommage à ses combattants pour leur comportement exemplaire dont les témoins on fait état.

La CPJP, épris de justice, invite toutes les Forces vives de la Nation et tous les différents groupes armés du pays à constituer un front unique pour abréger la souffrance du Peule centrafricain.

Fait au Camp de la Liberté, le 30 novembre 2009

Pour le Conseil politique,
Le Secrétaire Général, Porte-parole,
Assan M’bringa Togbo

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article